Vous êtes ici : Accueil > La vie des classes > Projets des classes 2013-2014 > CM1a - Le cahier de l’écrivain (3)
Publié : 27 avril 2014

CM1a - Le cahier de l’écrivain (3)

A partir des cartes et images du livre "Ma vallée", nous avons travaillé sur la description d’un paysage, en partant du 1er plan et en progressant jusqu’à l’arrière plan.


" La première chose que l’on voit, c’est la maison des Touim’s, c’est mon Arbre Maison. Un Arbre Maison doit être bien placé. A l’intérieur, il y a un observatoire, des caves et des chambres.

Un peu plus loin, il y a la Forêt du Touim’s qui Rit. Cette forêt est riche en rigolades ! Si tu colles ton oreilles sur un arbre, une feuille va en tomber et te faire rire de n’importe quelle façon !

Ce qui traverse toute ma vallée, c’est le fleuve mais son vrai nom est le Fleuve Sauteur. Nous l’appelons ainsi car l’eau fait des jets comme une fontaine et, quand on se baigne dedans, que ce soit en été ou en hiver, l’eau est tiède.

Mon endroit préféré, c’est le Sapin Qui Pisse car là-bas, quand on s’y balade et qu’on a soif, le sapin géant nous arrose d’eau !

Nous mettons tous nos déchets dans la plaine du vide poche. Comme son nom l’indique, c’est un vide poche géant. Dans cette plaine, il y a un gros trou avec dedans un monstre mangeur d’ordures.

Maintenant, passons au romantisme avec la Forêt des Jardins. C’est le paradis de l’amour. Quand mon papa a voulu épouser ma maman, il l’a emmenée à la Forêt des Jardins."

Salomé


" La première chose que l’on aperçoit, c’est le fleuve car il est long et il traverse toute la vallée. A droite, on peut visualiser l’Arbre Maison de la famille Touim’s. Cet arbre n’a pas de feuille. Non loin de l’Arbre Maison, il y a une sorte de baobab et les Falaises Bleues. Tout en bas de ces falaises, on voit la Sapinière de Poutra-Potcha-Moume où vivent plein d’araignées. Sur la gauche, il y a la Forêt des Jardins et l’Etang des Gouch’ni où l’eau est très chaude. Si l’on monte, on voit la Forêt du Trombe. En levant les yeux, à droite, on aperçoit les Roches du Seuil. Ces roches parlent ! En regardant vers le fleuve, à droite, c’est le plus beau : c’est la Roche des Hautes Pierres. Et ces pierres sont précieuses...."

Maëva


"La première chose que l’on voit, c’est la Falaise Bleue. Sur la gauche, il y a l’Arbre Maison de ma famille. Plus loin, on aperçoit l’Étang des Gouch’ni et, sur la gauche, on aperçoit le Bois de l’Âme Vague. Sur la droite, il y a le Pont de Pierre et, en levant les yeux, on observe la Forêt du Trombe. En regardant à gauche, on a le Sapin qui Pisse. A droite, il y a le Fauteuil du Géant. En levant, les yeux, on trouve le fleuve. Juste en face, on peut visualiser les Roches de Hautes Pierres : cet endroit est magnifique et, quand on monte tout en haut, on a un beau paysage.

A côté, il y a la Pierre Qui Chante : quand on fait un vœu, le vœu s’exauce. Et sur la gauche, il y a la Forêt du Danseur Etoilé, juste après le Bois de l’Amour Cherchant : il y a plein de gens qui y rencontrent l’amour de leur vie. Sur la droite, on voit la Barre des Stroug’s : cet endroit est magique.

Enfin, tout au fond de la vallée, on aperçoit le fleuve qui s’ouvre sur la Mer des Iles. Il y a plein de gens qui meurent là-bas, à cause des requins."

Naël


"La première chose que l’on aperçoit, c’est un arbre où vivent les Touim’s, situé sur la Falaise Bleue. Si on regarde en bas, on voit Les Sapinières de Poutra-Potcha-Moume : ce sont les arbres les plus beaux de toute la vallée des Touim’s. Plus loin, sur la droite, on voit l’Étang des Gouch’ni : ce sont de petits bonhommes qui ressemblent à des champignons. Ils ont disparu depuis des années. A partir de l’Étang, on voit un très grand fleuve qui s’étend sur des kilomètres.

Plus loin, on observe la Forêt du Trombe : elle s’appelle ainsi car il paraît que quand on se trouve au centre de la forêt on voit un trombe. Un trombe, c’est un objet qui sert à faire de la musique. C’est un objet très rare dans la vallée des Touim’s !

Plus haut, il y a la Pierre Qui Chante : on dit que, quand le vent souffle d’une certaine manière, la pierre se met à chanter et elle exauce les voeux. A gauche, de l’autre côté du fleuve, se trouve la Forêt du Danseur Etoilé. Elle se nomme ainsi car, quand la pleine lune est au-dessus de la forêt, un danseur choisit une étoile et danse avec elle..."

Solène

Quelques textes poétiques qui nous ont permis de travailler sur les expansions du nom....


Chloé


Eve


Solyane

Et voici le résultat (provisoire), une fois les cahiers reliés :

Thème graphique adapté de Corporate Office sous licence Creative Commons Attribution 2.5 License