Vous êtes ici : Accueil > La vie des classes > Projets des classes 2013-2014 > CM1a - Le cahier de l’écrivain (2)
Publié : 27 avril 2014

CM1a - Le cahier de l’écrivain (2)

Depuis le début de l’année, le cahier de l’écrivain s’est étoffé grâce à nos productions d’écrits.

La dernière fois, nous avions fait la couverture ainsi qu’un portrait chinois afin de nous présenter.

Nous avons ensuite travaillé sur le thème de l’année : le jardin, la nature, l’arbre...

Voici quelques-unes de nos productions :

"Il était une fois un arbre à l’écorce rugueuse qui avait vu tant de choses dans sa vie d’arbre qu’il suffisait de poser l’oreille sur son tronc pour l’entendre raconter une histoire..."

Nous sommes partis de ce dessin de Jean Koch et de ce début de texte pour faire parler l’arbre. Ce dernier nous a raconté sa vie.

"J’ai été planté par un homme que je ne connaissais pas, à l’époque de la première guerre mondiale. J’ai reçu plein de balles.
Après quelques années, on a commencé à construire des bâtiments tout autour de moi et je me suis retrouvé dans le jardin d’une maison. Dans cette maison, vivait une petite fille, avec ses parents.
J’ai vu la petite fille grandir. Ses parents décidèrent de lui laisser la maison. Elle s’occupait bien de moi. A Noël, elle me décorait comme un sapin.
Mais un jour, elle déménagea. J’étais le plus triste de tous les arbres.
Et puis d’autres personnes sont venues et ont vécu avec moi jusqu’à la fin de leur vie."

(Maëva)

"Au début, j’étais une petite graine qu’un agriculteur avait plantée vers le Moyen-Age. Peu à peu, j’ai grandi et je suis devenue un grand arbre.

Un jour, une famille a construit sa maison devant moi. Leur fille s’appelait Jeanne d’Arc. Elle m’a transformé en arbre de jeux. J’étais l’un des arbres les plus grands, les plus hauts et les plus gros de la forêt.

Jeanne n’arrêtait pas de me dire qu’elle entendait ma voix et d’autres qui étaient inconnues. Mais je ne la croyais jamais. Elle était un peu étrange. Elle disait qu’elle partirait à la guerre et, un jour, elle l’a fait. Je ne l’ai jamais revue."
(Milan)

"Je suis un arbre et j’ai vécu toute ma vie dans un jardin. Je suis né tout seul dans ce jardin abandonné mais quelqu’un est venu et est devenu mon propriétaire.

Un jour, dans mon village, il y a eu la guerre. On a failli me tirer dessus mais mon propriétaire m’a sauvé. Il avait des enfants. Un de ses garçons a dit à ses amis que ses parents allaient acheter des graines : ça ne servait à rien de n’avoir qu’un arbre en plein milieu du jardin. Il a planté des graines. Et maintenant j’ai une famille. Et c’est moi qui vais protéger ma famille contre toutes les guerres."
_
(Kiziah)

Nous nous sommes ensuite inspirés du texte de l’Arbre à Kadabras pour créer un arbre extraordinaire. Il fallait trouver un nom d’arbre qui fasse un jeu de mots ou un mot valise (exemple : éléphantôme = éléphant + fantôme).
Pour l’illustrer, nous sommes partis de l’Arbre de Vie du peintre Klimt.

Voici les illustrations :

Et voici quelques textes :


Mbouba


Eve


Naël


Syrine


Lucile

Thème graphique adapté de Corporate Office sous licence Creative Commons Attribution 2.5 License